· 

Point de départ de la prescription en matière de requalification de CDD en CDI

Selon l'article L.1471-1 du Code du travail, toute action portant sur l'exécution du contrat de travail se prescrit par deux ans à compter du jour où celui qui l'exerce a connu ou aurait dû connaitre les faits lui permettant d'exercer son droit.

 

En vertu de l'article L.1245-1 du Code du travail, par l'effet de la requalification des contrats à durée déterminée, le salarié est réputé avoir occupé un emploi à durée indéterminée depuis le jour de son engagement par un contrat à durée déterminée irrégulier.

 

La Cour de cassation a fait application de ces deux textes dans un arrêt du 29 janvier 2020 (n°18-15359) pour retenir que le délai de prescription d'une action en requalification d'un contrat à durée déterminée en contrat à durée indéterminée, fondée sur le motif de recours énoncé dans le contrat à durée déterminée, a pour point de départ le terme du contrat ou en cas de succession de contrats à durée déterminée, le terme du dernier contrat.

 

Le salarié est alors en droit, lorsque la demande de requalification est retenue, de se prévaloir d'une ancienneté remontant au premier contrat irrégulier.

 

 

Adeline Huron

      Avocate

 

 

 

 

Adresse du cabinet :                                   

34 Rue d'Arménie                      38000 Grenoble                                          

 

Contact :

                                                                          

 Tel : 04. 76. 00. 96. 28.

 

 avocat.huron@gmail.com